Accueil
   Index
 Auteur
 Référence
 Type de document
   Thesaurus
 Hiérarchique
 Alphabétique
   Recherche
 Simple
 Avancée
 Expert
 Affiner la recherche
 Revues
Mes paniers
Mon panier   20/10/17 41
Nouveau panier
Affiner la recherche (85 Documents)
Chercher ?
Mots du titre  
Auteurs  
Source  
Mots-clés  
Commentaire  
Autres champs

Année de parution aaaa
Paru après le aaaa, mm/aaaa, jj/mm/aaaa
Titre exact

Article de revue  Bibliographie  Cassette Audio 
Cassette vidéo  CD-ROM  Congrés, Colloque 
Conseil de l'Europe  Critique de livre  Dico, Annuaire 
Divers  Doc. CIB UNESCO  Document CEM 
Ouvrage  Rapport  Revue 
Thése, Cours 
Editeur

85 documents trouvés
Ajouter au panier Imprimer Envoyer par mail Liste détaillée

    1 2    

Le morcellement de l'humain et ses sources mythologiques
Ouvrage
    SAINT-GERARD Yves
    Erès , 1991, 164 p.
    Cote : RL E 173

    Réflexion sur les rapports de domination qui perturbent la relation humaine à une époque où le vide idéologique met un terme aux illusions d'un communisme naguère triomphant et aux rêveries d'un libéralisme s'affirmant plus que jamais émancipateur. Parti du principe de plaisir qui assure la prédominance de nos égoïsmes instinctuels, l'auteur fixe les limites du perfectionnisme idéaliste lorsque, en chacun de nous, le carcan idéologique met l'espoir en captivité. Il nous parle des difficultés éthiques inhérentes au malaise socio-culturel d'une époque où l'on voudrait "mourir dans la dignité" sans trop se soucier d'une naissance et d'une vie dignes, loin des mythes que sécrètent les cultures et les civilisations.

Chroniques de la psychiatrie publique : A travers l'histoire d'un syndicat
Ouvrage

Soins palliatifs en gérontologie : Manuel de formation
Ouvrage

Ethique et fin de vie
Ouvrage

Le lit de Procuste. L'hôpital : impératifs économiques et missions sociales
Ouvrage

Les soins psychiques confrontés aux ruptures du lien social
Thése, Cours
    SASSOLAS Marcel ; Santé Mentale et Communautés
    Erès , 1997, 206 p.
    Cote : 7.7.3/SAS/1997

    La rédaction des textes réunis dans cet ouvrage fait suite au VIIIe cours international sur les techniques de soins en psychiatrie de secteur qui s'est déroulé du 26 au 29 mars 1996 à Villeurbanne sous l'égide de l'association Santé mentale et communautés.

Un monde sans limite : Essai pour une clinique psychanalytique du social
Ouvrage

Justice et psychiatrie : Normes, responsabilité, éthique
Ouvrage
    LOUZOUN Claude ; SALAS Denis
    Erès , 1998, 312 p.
    Cote : 17.2.2/LOU/1998

    I. Approches du statut civil de la personne protégée : une évolution tutélaire
    II. Libertés individuelles et droit à la santé : autonomie ou paternalisme ?
    III. Dangerosité sociale et responsabilité pénale
    IV. L'expertise psychiatrique : auteurs et victimes
    V. Les délinquants sexuels
    VI. Les soins psychiatriques en milieu carcéral

Ethique et modernité. Vol. I : Le cadre d'une nouvelle éthique
Ouvrage

Ethique et modernité. Vol. 2 : Ethique du travail et de la production
Ouvrage

Ethique et modernité. Vol. 3 : La bataille des éthiques
Ouvrage

Stériliser le handicap mental ?
Ouvrage
    DIEDERICH Nicole
    Erès , 1998, 264 p.
    Cote : 12.18/DIE/1998

    DIEDERICH Nicole/ Droit à la procréation ou sélection humaine ?
    I. Approches historiques, juridiques et philosophiques
    ZUCKER-ROUVILLOIS Elisabeth/ La fabrique des handicapés mentaux
    IACUB Marcela/ L'interdiction des relations sexuelles entre personnes handicapées mentales et bien-portantes en droit français
    GIAMI Alain/ LAVIGNE Chantal/ La stérilisation des femmes handicapées mentales et le "consentement libre et éclairé"
    JEANMONOD Gilles/ GASSER Jacques/ La loi sur la stérilisation légale des malades mentaux, Canton de Vaud. Etude préliminaire
    ANDRIEU Bernard/ A qui appartient le corps ?
    MOYSE Danielle/ Stérilisation, euthanasie : des problématiques parallèles
    II. Témoignages, expériences, réflexions
    Marcelle S. témoigne
    CHANTEUR Janine/ Une dérive contemporaine
    Josette témoigne
    Madame N. Témoigne
    ECHAVIDRE Pierre/ Procréation et exercice de la fonction parentale chez les personnes dites handicapées mentales
    Laurence J. témoigne
    Une éducatrice spécialisée témoigne
    LIDOLFF Simone/ BAYSANG Gérard/ La personne ayant un handicap mental décideur de son devenir
    Nicole et Philippe témoignent
    ROCTON Françoise/ Stérilisation et identité sexuelle
    DELVILLE Jacqueline/ Procréation et déficience intellectuelle : quelles interventions ?
    TOMKIEWICZ Stanislaw/ A propos de la stérilisation des jeunes filles handicapées mentales : petite histoire et grands principes
    BONNAFE Lucien/ A propos des stérilisations, sur les "sauveteurs" farouches de l'humanité et le bio-pouvoir
    Documents de référence:
    Bourneville D.M./ De la procréation chez les idiots (1897)
    Parlement Européen/ Résolution A3-0231/92 sur les droits des handicapés mentaux (extrait)
    CCNE/ Avis sur la contraception chez les personnes handicapées mentales (avril 1996)
    Comité d'Ethique de l'Association des Paralysés de France/ A propos du rapport du CCNE concernant la stérilisation des personnes handicapées mentales : Communiqué (mai 1996)
    UNAPEI/ Positions relatives à l'avis du CCNE (...) (17 avril 1996)
    Fédération nationale des associations Croix-Marine d'aide à la santé mentale/ Ligue Française d'Hygiène Mentale/ UNAFAM/ La stérilisation des personnes handicapées mentales : Communiqué de presse (1996)

Le groupe soignant : Des liens et des repères
Ouvrage

Ces bébés passés sous silence : à propos des interruptions médicales de grossesse
Ouvrage

Fonctions maternelle et paternelle
Ouvrage

Vieillesse et société : Le rendez-vous manqué. La dépendance des personnes âgées en question
Ouvrage

Signes de souffrance en périnatalité
Ouvrage

Les désarrois nouveaux du sujet : Prolongements théorico-cliniques au "Monde sans limite"
Ouvrage
    LEBRUN Jean-Pierre
    Erès , 2001, 348 p.
    Cote : 17.2.3/LEB/2001

    LEBRUN Jean-Pierre/ Malaise dans la subjectivation
    AMIEL Gérard/ "Errer" humanum est
    BRAND-GABORIT Chantal/ A propos de l'errance des jeunes
    CAUMEL-FELTIN Claire/ Rosetta et l'altérité
    JACQUES Jean-Pierre/ Les déçus de la parole et leurs thérapeutes
    FEBVIN Maryvonne/ Renouer avec la parole
    CACCIALI Jean-Luc/ La victime : un nouveau sujet
    PETITOT Françoise/ On bat un enfant : à propos de la maltraitance
    CROIX Laurence/ D'une névrose diabolique au XXIe siècle
    DUBOIS Christian/ "Façons de parler..." : une pluriculturalité à prendre en compte
    LERES Guy/ D'un usage singulier de la marque
    HILTENBRAND Jacqueline/ Père, à quel titre ?
    AMIEL Gérard/ A propos du sujet "after-post-moderne" ou de l'exclusion à l'existence
    DEMOULIN Christian/ L'amour dans le discours du capitaliste
    MARCHIONI-EPPE Janine/ L'école: toujours entre enseignement et édeucation ?
    CAUMEL-FELTIN Claire/ Violences sans paroles
    LEBRUN Jean-Pierre/ Une logique d'enfer
    JAMART Claude/ La mort : figure hospitalière de l'impossible
    JOOS DE TER BEERST Anne/ Répondre à tout prix ?
    THOUA Yvette/ L'implant cochléaire : pour un langage biologiquement correct
    HILTENBRAND Jean-Paul/ Du délitement du lien social

Les personnes handicapées face au diagnostic prénatal : Eliminer avant la naissance ou accompagner ?
Ouvrage

Usagers de la psychiatrie : de la disqualification à la dignité : l'Advocacy pour soutenir leur parole
Ouvrage
    DUTOIT-SOLA Martine ; DEUTSCH Claude
    Erès , 2001, 168 p.
    Cote : 17.16/DUT/2001

    L'association Advocacy-France a pour but de soutenir toutes les formes de recours dans les situations d'exclusion, de ségrégation, de mesures privatives de liberté individuelle. Composée d'usagers et de professionnels de la santé mentale, elle développe des actions collectives, coopératives et solidaires entre tous les acteurs engagés, aussi différents soient-ils, dans leur statut ou leur expérience.
    Dans l'Europe du nord, la pratique de l'advocacy s'est largement développée depuis une dizaine d'années, sous des formes très variées, à travers les collectifs d'usagers ou par l'intermédiaire d'une personne advocate, ou de l'ombudsman. En France, où le stigmate de la maladie mentale est aussi fort et la tradition paternaliste du soin aussi dominante, son introduction semblait une gageure. Les auteurs, fondateurs d'Advocacy-France, exposent ici leurs actions concrètes, leurs combats pour convaincre de la crédibilité des objectifs et des moyens mis en oeuvre par l'association, en France et en Europe.

Le gène et son génie : patient, médecin, psychanalyste face à l'hérédité et au cancer
Ouvrage
    FEISSEL-LEIBOVICI Anna
    Erès , 2001, 118 p.
    Cote : 30.3/FEI/2001

    Parmi les questions actuellement suscitées par le développement de la science, celles que se pose la génétique du cancer, récemment dotée d'un impressionnant pouvoir prédictif, croisent le champ de l'investigation psychanalytique. Voilà qui explique la rencontre d'une psychanalyste et d'un généticien du cancer dans un lieu, une scène où se consulte non pas l'oracle du destin, mais le médecin qui se prononce sur le risque de porter un gène qui transmettra, peut-être, une forme du cancer. Là où l'opaque est de règle, un peu de savoir fait effraction. Comment ce savoir inouï, voire inaudible, va-t-il être accueilli ? Comment consultant, médecin et psychanalyste, chacun depuis leur place, pensent-ils l'hérédité et le destin ? C'est là que s'ouvre, dans une situation atypique pour l'analyste, ce que permet sa présence : l'écart entre le gène et le génie, l'en deçà du destin. Face au réel de la molécule, exposé au discours de la science, le consultant aura-t-il, et à quelles conditions, la possibilité de rester le sujet d'un devenir qui ne vire pas au destin ?

Naissances : Pour une éthique de la prévention
Ouvrage
    MOLENAT Françoise
    Erès , 2001, 132 p.
    Cote : 31.15/MOL/2001

    Prévention de la maltraitance des enfants par l'accompagnement en équipe interprofessionnelle des parents et du bébé.
    Loin des "grilles de dépistage", l'auteur, pédopsychiatre et psychanalyste, rappelle que la subjectivité parentale doit rester au centre de toute politique de prévention précoce. Respect, altérité, confidentialité sont des règles souvent oubliées. Retrouver la valeur des émotions, creuser la différenciation des places, tenir ensemble les divers registres de l'humain : 25 ans d'expérience acquise auprès des familles en souffrance et des professionnels qui les entourent aux prémices de la vie en démontrent les remarquables effets.

L'impossible politique de santé publique en France
Ouvrage
    LORIOL Marc
    Erès , 2002, 168 p.
    Cote : 8.1/LOR/2002

    A travers l'analyse des rapports de force internes à la profession médicale, des difficultés de régulation des dépenses liées aux soins, des processus de décision dans la mise en oeuvre des programmes de santé publique, cet ouvrage a pour objectif d'expliquer et de rendre compte des mécanismes historiques, sociologiques et politiques à l'origine des blocages constatés par les observateurs. Il éclaire les projets actuels des pouvoirs publics et leur chance de réussite.

Psychiatrie, droits de l'homme et défense des usagers en Europe
Ouvrage
    BERNARDET Philippe ; DOURAKI Thomaïs ; VAILLANT Corinne
    Erès , 2002, 360 p.
    Cote : 17.16/BER/2002

    Aujourd'hui, avec la construction de l'Europe, se posent avec une plus grande acuité la question du rapport au droit dans l'exercice psychiatrique et, par la suite, celle de la qualité de sujet de droit et de la citoyenneté du malade mental. Ces quinze dernières années ont d'ailleurs vu s'établir et se renforcer une jurisprudence européenne concernant les garanties juridiques apportées aux malades mentaux en matière de privation de liberté, d'accès aux soins, voire de soins contraints. Parallèlement, on a vu naître, s'affermir et se développer un mouvement européen de défense des droits des patients et usagers de la psychiatrie.
    Aussi, il paraît aujourd'hui nécessaire non seulement de réaliser une synthèse des principes à l'oeuvre comme de la jurisprudence acquise, mais encore d'analyser un tel phénomène en le replaçant dans le débat d'idées de ces trente dernières années, pour permettre à tous de s'interroger sur l'évolution en marche et pour donner à chacun les moyens utiles à sa défense.
    Cet ouvrage met en évidence les fondements des principaux systèmes législatifs européens concernant l'hospitalisation, le traitement, la vie hors de l'hôpital, le suivi des malades mentaux, l'organisation générale du soin psychiatrique, dans leurs rapports, souvent complexes, avec le traitement de la dangerosité et le maintien de l'ordre public.

Grossesse et toxicomanie
Ouvrage
    MOLENAT Françoise
    Erès , 2000, 150 p.
    Cote : 25.20/MOL/2000

    Une problématique à la fois médicale et sociale met particulièrement à mal les services d'obstétrique : la toxicomanie chez les femmes enceintes. Les peurs mutuelles violentes paralysent les relations et la prise en charge médicale se résume souvent à un malaise. Là plus encore qu'ailleurs, l'intérêt d'une coordination, d'un accueil, d'une revalorisation des futures mères apparaît primordial.
    En 1995, une sage-femme du service d'obstétrique du CHR de Montpellier, aidée par un obstétricien, un pédiatre et un pédopsychiatre, élabore un projet d'accueil personnalisé pour les futures mères toxicomanes à l'hôpital : ainsi naît en 1997 la cellule "Parentalité et usage de drogues". Pour la première fois, une sage-femme anime une prise en charge globale visant à intégrer, au titre d'une naissance à venir, les registres somatique, social et psychologique. Elle pense son action de l'anténatal au postnatal, de l'intra- à l'extra-hospitalier, anticipant d'emblée la place des professionnels à venir, et le processus de séparation/individuation que les parents doivent permettre à leur enfant au cours des premières années.

Bien naître, bien être, bien mourir : Propos sur l'eugénisme et l'euthanasie
Ouvrage
    MOYSE Danielle
    Erès , 2001, 275 p.
    Cote : 15.7/MOY/2001

    Suffit-il de se dire "contre" l'eugénisme ou l'euthanasie pour se libérer vraiment de ce qui les rend possible ? Avons-nous dépassé l'eugénisme ou la sélection actuelle des naissances en constitue-t-elle le plein accomplissement ? Quelle est notre liberté face à elle quand on rappelle à l'occasion le "coût d'un mongolien" ? Comment s'assurer, au terme de l'existence, que, dans pareil contexte, l'euthanasie réalise le "droit de choisir l'heure de sa propre mort" ? Favoriser de bonnes venues au monde implique-t-il une sélection des vies à naître et pouvons-nous nous contenter de "réglementer" l'euthanasie pour que les hommes et les femmes puissent bien le quitter ? Ne faut-il pas, tout au contraire, changer radicalement leur séjour en ce monde pour qu'ils y soient véritablement accueillis du premier au dernier jour de leur vie ? Est-il possible d'apprendre à accompagner la vie sans vouloir en forcer le mouvement et, radicalisée, la volonté de contrôle ne la met-elle pas paradoxalement en péril ? Telles sont quelques-unes des difficiles questions auxquelles cet ouvrage s'efforce d'apporter sa contribution. L'auteur nous invite ici à repenser notre rapport à la naissance, à la vie et à la mort, pour que nous puissions véritablement bien naître, bien être et bien mourir.

Ethique et modernité. Vol. 4 : Athéisme et religion
Ouvrage
    GERARD Alain
    Erès , 1999, 218 p.
    Cote : 1.1/GER/1999

    Plutôt que de s'enfermer dans un intégrisme sans issue, la réflexion sur le mystère du monde devrait profiter des moyens que la modernité met à sa disposition. Aucune recherche fondamentale, voire aucune mystique, ne peut plus désormais refuser la critique historique, la tolérance, la laïcité, la non-violence, le dialogue. Dans ces conditions, la religion doit accepter l'athéisme et l'athéisme doit respecter la religion. Une seule discipline peut fournir la méthode nécessaire à cette difficile stratégie : la philosophie. Il faut sans doute donner à la philosophie une place plus importante dans l'enseignement et dans l'exercice de la pensée en général.

Ethique et modernité. Vol. 5 : Ethique du partage
Ouvrage
    GERARD Alain
    Erès , 1999, 138 p.
    Cote : 1.1/GER/1999

    Le partage (de la richesse, du pouvoir, de la pensée) est aujourd'hui la seule perspective acceptable. Non par charité ou parce que la loi l'ordonnerait, mais parce que ce sera bientôt la seule possibilité de survie. C'est par le partage du pouvoir que le partage de la richesse pourra s'opérer. La première tâche de l'éthique doit être d'organiser le partage du pouvoir au même échelon que l'économie, soit à l'échelon mondial. Le modèle proposé ici n'est pas dictatorial, il est au contraire le plus démocratique qui soit. Il ne s'agit pas de déboucher sur une dictature des exclus comme on prônait autrefois une dictature du prolétariat. Simplement, tout pouvoir doit être contrôlé par un autre pouvoir qui lui fait face. La nouvelle éthique est une éthique de l'équilibre. Qu'elle débouche sur un projet politique n'est pas une dérive, mais une preuve de réalisme.

L'annonce du handicap au grand accidenté : Pour une éthique de la responsabilité partagée
Ouvrage
    BRZUSTOWSKI Marc
    Erès , 2001, 256 p.
    Cote : 6.2/BRZ/2001

    L'annonce du handicap est un événement terrible pour la famille et l'adulte qui la reçoit. Il se produit une sidération. Et cette stupeur entraîne de multiples questions personnelles. Mais ici l'auteur ajoute une autre analyse : c'est un événement détsabilisateur pour ceux qui annoncent; c'est aussi une stratégie de l'équipe qui doit annoncer. Ces types d'annonce renvoient à des représentations du handicap et à des présupposés sur la capacité des personnes à recevoir. Les équipes qui ont en charge la redoutable tâche de l'annonce doivent aussi s'interroger sur elles-mêmes, sur ce qui commande leur façon de faire, sur les relations entre les membres de l'équipe. Bref, l'annonce est un fait collectif.
    L'auteur a compris que, pour dégager l'arrière-plan complexe sur lequel se situe l'annonce, le mieux était de comparer des contextes différents et des pratiques dissemblables. Parti pour le Québec où il a séjourné de longs mois, il a élaboré, en contraste avec son enquête en France, plusieurs modèles sociaux d'annonce du handicap. Sa préférence va finalement à la stratégie québécoise qui tente de donner à l'annonce une progressivité, une sorte de rythme, de ponctuation, de scansion, laquelle permet une diversité d'annonceurs échelonnés sur une évolution de la personne et la découverte de la déficience. Aucun anathème ne pèse cependant sur les pratiques françaises. Mais sans doute ces dernières sont-elles invitées à méditer sur ce qu'elles pourraient gagner à regarder au-delà de nos côtes.

La nouvelle philosophie du corps
Ouvrage
    ANDRIEU Bernard
    Erès , 2002, 240 p.
    Cote : 0.7/AND/2002

    Piercing, tatouage, chirurgie esthétique, valorisation du sport et des conduites à risque, exaltation de la jeunesse et refus de vieillir, multiplication des appareils biosensoriels greffés sur le corps - écouteurs, baladeurs, portables, contraceptifs... - , développement du mouvement, de la vitesse et de la glisse - ski, surf, rollers, trottinette, TGV, internet, etc. : le sujet contemporain explore les différentes manières de faire corps avec lui-même et avec les autres.
    Dans une synthèse subjective entre existentialisme et psychanalyse du sujet, l'auteur analyse cette nouvelle philosophie du corps, apparue depuis les années 1990, qui conditionne notre être-au-monde.

Pour une identité de la personne âgée en établissements : le projet de vie
Ouvrage
    VERCAUTEREN Richard ; PREDAZZI Marco ; LORIAUX Michel
    Erès , 2001, 198 p.
    Cote : 24.2.2/VER/2001

    Les auteurs se penchent sur deux éléments essentiels qui permettent de construire un projet de vie en établissement : la qualité et l'animation. Pour mener à bien cette démarche, la notion de "qualité" est définie en fonction des besoins, des attentes et des réponses possibles au sein de différentes institutions. En effet, l'ouvrage distingue à la fois des structures (grands établissements, petites unités de vie, structures adaptées...) et des populations spécifiques (handicapées et autonomes), et propose à partir de là une approche différenciée de la qualité et de l'animation.
    En revanche, les auteurs soulèvent l'intérêt d'une démarche unique de recherche des données à travers une méthodologie très formalisée. L'ouvrage donne des solutions, propose des niveaux de réflexion et interroge la dimension de la formation pour construire le projet de vie.

Société avec drogues : enjeux et limites
Ouvrage
    FAUGERON Claude ; KOKOREFF Michel
    Erès , 2002, 264 p.
    Cote : 25.20/FAU/2002

    FAUGERON Claude/ KOKOREFF Michel/ Introduction. "Il n'y a pas de société sans drogue" : un processus de normalisation ?
    Consommateurs intégrés et populations cachées
    DECORTE Tom/ Mécanismes d'autorégulation chez les consommateurs de drogues illégales : Etude ethnographique sur des consommateurs de cocaïne et de crack à Anvers (Belgique)
    CAIATA Maria/ Le consommateur intégré : entre adaptation à la réalité et production de la réalité
    LEROUX Monique/ Consommations intégrées et sport de haut niveau
    BECK François et al./ Sport et usage de produits psychoactifs
    Emergence et mise en oeuvre de nouveaux dispositifs
    MOUGIN Chantal/ Le travail de proximité auprès des usagers de drogue en Europe : Concepts, pratiques et terminologie
    JACOB Elisabeth et al./ Les Points-écoute de prévention de la toxicomanie et des conduites à risque : Contexte d'émergence et positionnements préventifs
    JAUFFRET-ROUSTIDE Marie/ Les groupes d'autosupport d'usagers de drogues : Mise en oeuvre de nouvelles formes d'expertise
    Les politiques publiques en matière de drogue : entre répression et santé publique ?
    GUILLAIN Chritisne et al./ Les précedents et la nationalité comme catalyseurs de la réaction pénale : L'exemple du contentieux stupéfiants (Belgique)
    COLOMBIE Thierry et al./ L'évolution des filières d'ecstasy en France au cours des années 1990 : De l'approvisionnement direct à l'intervention des milieux criminels dans le marché
    OGIEN Albert/ Qu'est-ce qu'un problème de santé publique ?

De la parenté à la parentalité
Ouvrage
    BRUEL Alain ; et al.
    Erès , 2001, 94 p.
    Cote : 41.1/BRU/2001

    JOECKER Monique/ Avant-propos
    JACQUES Lucille/ Etre parent au gré du temps
    NEIRINCK Claire/ De la parenté à la parentalité
    POUSSIN Gérard/ Qu'est-ce qu'une mère ? Qu'est-ce qu'un père ?
    BRUEL Alain/ Réponses pour restaurer le lien familial
    FAGET Jacques/ La fabrique sociale de la parentalité
    Bibliographie

Comprendre et accompagner les malades âgés atteints d'Alzheimer
Ouvrage
    DUQUENOY-SPYCHALA Karyne
    Erès , 2002, 110 p.
    Cote : 24.22/DUQ/2002

    Soulevant des questions à la fois médicales et éthiques, la maladie d'Alzheimer représente l'un des plus grands défis auxquels la société devra faire face au cours des années qui viennent.
    Pour les sujets atteints, il s'agit d'un drame personnel, familial et social: l'évolution inéluctable et les conséquences fonctionnelles de la maladie d'Alzheimer en font une réelle affection maligne, et non une dégénérescence normale due à l'âge, qui conduit au décès après une longue période d'invalidité d'abord partielle puis totale.
    Face à l'anxiété des familles et à la détresse morale des malades, quel accompagnement, quels soins peut-on proposer ? Cet ouvrage se veut proche des préoccupations de la vie quotidienne. Il s'efforce d'apporter des éléments concrets associés à une description détaillée des troubles physiques et psychopathologiques caractéristiques de la maladie, et de leur signification, avec une attention particulière à la vie affective de la personne malade. A l'aide d'observations cliniques articulées aux apports de la théorie, l'auteur insiste sur la nécessité de prendre en compte la personne malade dans sa globalité, de respecter son intégrité physique et psychique sans sous-estimer ses souffrances souvent si mal exprimées.
    Mieux comprendre la maladie devrait permettre aux proches et aux soignants de mieux aider et mieux accompagner les malades dans leurs efforts pour conserver, aussi longtemps que possible, le maximum de liberté et de pouvoir sur leur expérience.

Maladie d'Alzheimer : le vécu du conjoint
Ouvrage
    BERCOT Régine
    Erès , 2003, 136 p.
    Cote : 24.22/BER/2003

    Les conjoints du malade Alzheimer sont au coeur de la maladie. Les médecins les appellent les "aidants". Mais peut-on les considérer uniquement comme aidants ? Ce livre vous invite à partager la vie de deux hommes et d'une femme confrontés à la maladie de leur conjoint. Sans renoncer à l'accompagner, ils vivent le tourment du rejet, de l'exaspération, de l'effondrement des proximités que seule la mémoire peut maintenir. Ils donnent à voir leurs interrogations, leurs contradictions. Ils souhaitent rester fidèles à l'autre dans ce qu'il a été, au péril de leur propre intégrité physique et morale.
    Le conjoint souffre, il est malade de la maladie. Comment affronte-t-il le changement de relation à l'autre ? Comment, pourquoi, dans quelles conditions, sur quel registre affectif et instrumental (d'aide ou de non-aide) poursuivre la relation à l'autre ? Quels chemins les conjoints empruntent-ils pour conserver leur désir et leur force de vivre ?
    Informer, reformer l'image sociale que l'on se fait de cette maladie par un autre regard, celui de l'intérieur, conduisent à interroger les pratiques sociales d'accompagnement et d'accueil. Cet ouvrage témoigne de la difficulté à dire, des embûches à lever, de l'insuffisance des relais sociaux - institutionnels ou associatifs - mais aussi des apprentissages, des conquêtes, petites et grandes victoires sur soi-même et sur la mort que suppose la vie au quotidien avec une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer.

Les valeurs de l'âge
Ouvrage
    LEVET Maximilienne
    Erès , 2002, 120 p.
    Cote : 24.11/LEV/2002

    Le vieillissement est toujours vu et observé à partir des déficits engendrés par l'âge et jamais à partir des acquis de l'avance en âge, à l'exception de la sagesse, notion aussi floue que vague. Or les valeurs de l'âge - lenteur, faiblesse, disponibilité, refus du gaspillage... - méritent notre considération, nous qui ne jurons que par la vitesse, la force, la maîtrise du temps et la consommation. Les personnes âgées doivent les revendiquer, les défendre et appeler les autres générations à en discuter avec elles, a s'arrêter pour réfléchir ensemble avant qu'il ne soit trop tard. Ces valeurs en harmonie avec celles qui président à la vie de la Terre sont les premiers atouts des générations à venir.
    Une véritable philosophie de la vie à partager sans modération !

Interruption volontaire de grossesse : la dynamique du sens : Un autre regard dans l'accopmpagnement psychologique
Ouvrage
    RONDOT-MATTAUER Bernadette
    Erès , 2003, 192 p.
    Cote : 13.10/RON/2003

    La loi du 17 janvier 1975 a donné aux femmes la possibilité de ne plus avorter dans la clandestinité. Cette loi autorisant la médicalisation et la pratique de l'interruption volontaire de grossesse prévoyait un entretien social obligatoire parfois complété par un accompagnement psychologique.
    L'auteur témoigne ici de sa pratique de clinicienne à l'écoute de femmes de tous horizons, qui se voient dans l'obligation sociale ou psychique d'interrompre leur grossesse. Même si aujourd'hui les demandes d'IVG correspondent à un tiers des naissances menées à leur terme - ce n'est donc pas une situation d'exception -, elles ne sont jamais anodines.
    L'entretien psychologique recueille les mots de ces femmes mais aussi les anime sous la condition du postulat de l'inconscient. Ce regard incite à replacer chacune d'elles dans l'axe des mémoires de l'être, à entrer dans le sillage de la vie, de la sexualité qui la soutient, et de la mort qui la trame, et ainsi à relire avec elles les "traces surprenantes" de leur itinéraire. Car parler d'avortement, c'est entrer dans un discours de générations à propos d'un geste qui fonctionne en coupure de la lignée. Sous ce double paramètre d'une problématique personnelle et de son inscription dans le temps d'une filiation, il s'agit d'entrevoir le caractère historique de cet événement "accidentel".
    Cet essai clinique souhaite faire entendre la possibilité d'une vision différente du tabou lié au geste d'interruption d'une grossesse, en signaler les résonances, la complexité, dépasser les antagonismes et les a priori que son évocation soulève, en appréhender la dynamique du sens.

Solitude et isolement des personnes âgées : L'environnement solidaire
Ouvrage
    PITAUD Philippe
    Erès , 2004, 270 p.
    Cote : 24.13/PIT/2004

    L'isolement et la solitude des personnes âgées peuvent avoir de graves conséquences en termes de santé publique, comme nous l'avons vu au cours de l'été 2003 en France. Mais le problème se situe bien au-delà et la question se pose de la place que nos sociétés libérales mais vieillissantes accordent à leurs aînés. Que doit faire ou ne pas faire l'Etat ? Quel est le rôle de ses services et celui des associations, avec leurs salariés mal payés, souvent en situation précaire, qui les suppléent ? Qu'en est-il de la cellule de base de la société, la famille, dont les évolutions récentes en termes démographiques et structurels doivent amener à repenser, voire à inventer, l'aide aux aidants ? Quelle est la part des solidarités de voisinage qui, soumises aux changements sociaux (habitat urbain, éclatement des familles, disparition des petits commerces...), se sont elles aussi modifiées ?
    Ce livre, consacré à l'isolement, à la solitude des personnes âgées ainsi qu'à leur environnement solidaire ou non, résulte des travaux menés par différentes équipes de recherche dans le cadre d'un programme de recherche-action, en France et dans trois pays de l'Europe du sud. Les questions concrètes qui y sont abordées devraient permettre de dégager les opportunités d'agir dans la Cité pour le mieux-être des plus âgés et des plus fragilisés de ses membres.

Droit d'être soigné, droits des soignants
Ouvrage
    PIDOLLE Alain ; THIRY-BOUR Carole
    Erès , 2003, 238 p.
    Cote : 17.16/PID/2003

    Les associations d'usagers ont fait irruption dans le paysage français de la santé mentale depuis moins d'une dizaine d'années. Leur présence, aux côtés des associations de parents de patients, dans les conseils d'administration des hôpitaux, dans les groupes de travail du Ministère de la Santé, auprès des agences régionales d'hospitalisation, a bouleversé le fonctionnement des institutions de soins. Le législateur, par la loi du 4 mars 2002, a entériné ces évolutions.
    Si certains pensent que l'émergence récente et la légitimité forte des associations d'usagers sont une construction des pouvoirs publics pour favoriser l'évolution du système de santé, nous ne pouvons que constater que ces associations de patients et de familles de malades ont rapidement pris leur autonomie, dépassé le seuil que les pouvoirs publics leur auraient attribué et sont devenues de véritables moteurs de changements. Les psychiatres publics, depuis plusieurs années, ont noué un dialogue avec elles, afin de peser sur les pouvoirs publics et d'organiser un système de santé mentale plus efficient, davantage centré sur l'usager.
    Cet ouvrage en est une expression pleine et directe. Construit autour de deux axes - le soin psychiatrique et son contexte; comment penser le changement - il reprend l'essentiel des points de vue actuels sur le droit au soin psychique à partir d'éclairages divers : professionnels de la psychiatrie, administrateurs, sociologues, philosophes, juristes, représentants d'associations d'usagers... Il permet de mieux comprendre la balance et l'interactivité, trop souvent méconnues, entre les droits des usagers et les droits des soignants pour des changements valides et réels en santé mentale.

Le bébé du diagnostic prénatal
Ouvrage
    SEGURET Sylvie
    Erès , 2003, 119 p.
    Cote : 15.4/SEG/2003

    SEGURET Sylvie/ Introduction
    DAVID Didier/ Les paradoxes du désir d'enfant
    GOURAND Luc/ L'échographie prénatale : les mots dits
    CESBRON Paul/ L'annonce en salle de naissance du diagnostic de trisomie 21. Adoption parentale ou abandon ?
    DUMOULIN Maryse/ Le deuil de l'enfant de la grossesse
    SOULE Michel, SOUBIEUX Marie-José/ Le diagnostic prénatal et la famille
    Bibliographie
    Groupe intermaternités interdisciplinaire de réflexion sur le diagnostic prénatal

Missions et management des équipes en établissements pour personnes âgées : De la relation humaine aux motivations
Ouvrage
    CONNANGLE Sylvain ; VERCAUTEREN Richard
    Erès , 2004, 152 p.
    Cote : 24.2.2/CON/2004

    Un établissement d'hébergement pour personnes âgées est-il une "entreprise comme une autre" ? Qu'est-ce qui permet d'évaluer la qualité du service rendu à la personne âgée ? La recherche de l'autonomie fonctionnelle optimale de celle-ci n'est-elle pas un gage de la qualité de la vie qui lui est proposée ? Comment cette démarche qui, plutôt que d'aider la personne, consiste à l'aider à s'aider, peut-elle être mise en oeuvre dans le cadre de la gestion d'un établissement ? Quelles sont alors les missions des différents membres du personnel ? Alors que les charges principales de ces établissements concernent le personnel, comment valoriser cette richesse humaine ?
    Loin des standards des pratiques managériales, les auteurs de cet ouvrage proposent ici des outils d'analyse et d'action pour promouvoir le travail des équipes professionnelles ancré dans une nouvelle culture gérontologique. Devant les problématiques de l'accueil de populations diversifiées, face aux récentes réglementations, il est évident que le "bon coeur" ne suffit plus et qu'il faut lui substituer une véritable éthique professionnelle. Il est nécessaire d'intégrer une logique de compétence, qui passe par le développement de la formation professionnelle du personnel mais aussi par son management. Celui-ci consiste à mettre en oeuvre une forme de travail basée sur la reconnaissance du savoir-faire, augmentée d'un savoir-agir rendant chacun des acteurs, à tous les échelons de la hiérarchie, un peu plus responsable... dans le but d'améliorer la qualité de vie des personnes âgées, celles qui sont accueillies aujourd'hui et celles que nous serons demain.

Accompagner les personnes en deuil : l'expérience du Centre François-Xavier Bagnoud
Ouvrage
    BERCOVITZ Alain
    Erès , 2004, 138 p.
    Cote : 22.20/BER/2004

    BERCOVITZ Alain/ Introduction
    BAUSSANT-CRENN Camille/ Le deuil : aspects cliniques, théoriques, thérapeutiques
    DEROUAL Agnès/ L'accompagnement du deuil par les soignants
    ERNOULT Annick/ Deuil et lien social : le groupe d'entraide et le soutien de deuil à domicile
    DILL François/ "Je voudrais un psy qui parle !"
    HAUSSAIRE-NIQUET Chantal/ Le suivi de deuil lors d'un décès périnatal
    CASTIEL Dalith, KAMINER Françoise/ L'accueil téléphonique
    BAUSSANT-CRENN Camille/ Accompagner le deuil : quelles pratiques pour quels accompagnants ?
    DOLLEZ Nathalie/ Un accompagnement psychothérapeutique
    GONIDEC Yvette/ Orientation et relais en suivi de deuil
    SENTILHES-MONKAM Angélique/ La population concernée

La douleur du malade : Clinique, psychanalyse et médecine
Ouvrage
    DEL VOLGO Marie-José
    Erès , 2003, 182 p.
    Cote : 17.2.3/DEL/2003

    Les progrès de la médecine technoscientifique font courir le risque de réduire le malade à n'être plus que le support des maladies. "La douleur du malade" comme sa souffrance sont le plus souvent ramenées à un dysfonctionnement cérébral, voire neuronal ou moléculaire. A l'époque de la télémédecine, le colloque singulier médecin malade serait condamné à disparaître au profit des innovations technologiques. La clinique traditionnelle, cette médecine au chevet du malade, se trouve alors réduite à une peau de chagrin, celle des bons sentiments et d'un humanisme coincé entre l'économiquement "acceptable" et le scientifiquement "correct".
    Pour sortir de cette impasse et dès lors que la médecine prétend au qualificatif d'"humaine", la psychanalyse constitue son avenir et sa chance de survie en tant que telle. A partir de sa pratique de médecin en exploration fonctionnelle respiratoire et d'un travail psychanalytique en psychiatrie, l'auteur montre que la clinique ne vise pas à dire l'exact de ce qui cause la maladie mais le vrai de la "maladie du malade" (Canguilhem). La mise en oeuvre de la méthode freudienne permet de révéler dans la rencontre les déterminations inconscientes de toute demande, sa vérité subjective, et éviter, ce faisant, les surenchères des actes médicaux.
    L'avenir technoscientifique de la médecine est riche de promesses. L'évidence du fait ne mérite pas qu'on le néglige. Mais des promesses sans le souci de la dimension humaine des actes médicaux ne sont que vaines, porteuses d'illusions et grosses de souffrances. Dans la suite de "L'instant de dire" (1997), le pari de "La douleur du malade" est de rappeler à tous les soignants leur devoir éthique : il convient de traiter le malade aussi bien que la maladie.

Le consentement éclairé en périnatalité et en pédiatrie
Ouvrage
    SEGURET Sylvie
    Erès , 2004, 175 p.
    Cote : 6.3/SEG/2004

    DAVID Georges/ Introduction
    Le consentement éclairé à la croisée des chemins éthiques, cliniques et juridiques
    GRASSIN Marc/ Le consentement : la question de l'Occident
    LEMAITRE Véronique/ Les sorcières autour du berceau : le consentement éclairé peut-il venir à bout des sortilèges ?
    MISSONNIER Sylvain/ Ombres, lumières et éblouissements du consentement éclairé
    MAZARS Marie-France/ L'information au patient et le consentement éclairé : l'état du droit
    Le consentement éclairé en périnatalité : au-delà des aspects techniques et juridiques, construire la parentalité
    GOURAND Luc/ L'échographie périnatale : un éléphant dans un magasin de porcelaine
    LEWIN Fanny/ L'obstétricien, les parents et le foetus malade
    MOKHTARI Mostafa/ Information et consentement aux soins en réanimation néonatale
    HUON Catherine et al./ Participation des parents aux décisions d'arrêt de traitement. Résultats d'une enquête auprès du personnel médical et paramédical d'une unité de réanimation néonatale
    En pédiatrie, quelle information donner à l'enfant et aux parents pour une véritable éthique des soins ?
    DUPONT Marc/ Le consentement en pédiatrie
    BOIGE Nathalie/ Le consentement éclairé en pédiatrie : une triangulation impossible ? Quelques réflexions gastro-pédiatriques
    CLEMENT Marie-Christine/ L'information à l'enfant en service de neuropédiatrie
    FAVREAU Domitille/ L'enfant et l'information médicale
    AUBERT-FOURMY Chantal et al./ Le consentement éclairé en oncologie pédiatrique : expériences et point de vue d'une association de parents
    BADOUAL Jean/ Conclusion. Lorsque l'éthique se vit au quotidien

Construire une éthique en établissements pour personnes âgées
Ouvrage
    LABOREL Bernard ; VERCAUTEREN Richard
    Erès , 2004, 151 p.
    Cote : 24.2.2/LAB/2004

    Contribuer à la démarche éthique et donner des repères méthodologiques pour sa mise en action, tels sont les objectifs de cet ouvrage qui s'attache à clarifier et à approfondir la réflexion sur les décisions et les pratiques gérontologiques, dans le contexte d'une société qui n'a trop souvent de la vieillesse qu'une vision réductrice et déformée.
    La complexité des situations rencontrées dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées plonge régulièrement les acteurs du quotidien dans des situations déroutantes, voire déstabilisantes. Faute d'un travail approfondi, mené de façon personnelle et collective, sur les valeurs et les principes guidant les décisions et les comportements, les pratiques perdent de leur sens, allant parfois jusqu'à des dérives, au détriment des résidents comme des professionnels.
    La recherche éthique est ici menée à deux voix. Interpellant le lecteur, elle ouvre le débat sur des conceptions fondamentales qui ne sauraient apporter de réponse unique mais qui soulignent les exigences de cohérence nécessaires dans le fonctionnement des établissements. Elle est directement articulée au thème de la mort, de la dignité, de la qualité de vie, qui demeurent au centre des préoccupations des auteurs.

Souffrance, sens et croyance : L'effet thérapeutique
Ouvrage
    BARUS-MICHEL Jacqueline
    Erès , 2004, 185 p.
    Cote : 23.2/BAR/2004

    La souffrance psychique, maladie ou mal-être, est liée à l'humaine condition. Toutes les sociétés lui ont donné des interprétations et ont mis en place des pratiques et des prescriptions à prétention scientifique (thérapies) ou en relation avec les croyances et les religions (cures). Derrière leur grande diversité, voire leurs divergences affirmées, les techniques utilisées recourent, explicitement ou non, à des procédés comparables, et les effets de guérison ou de soulagement relèvent de processus communs.
    Partant de l'hypothèse que la souffrance correspond à une perte du sens de l'existence, l'auteur interroge les divers procédés mis au point pour soulager le sujet. Comment les pratiques thérapeutiques qui visent à dépasser la souffrance, quels que soient leurs référentiels, restituent-elles un cadre signifiant pour la personne en peine ? Quels liens peut-on établir entre les états modifiés de conscience induits, le phénomène de la croyance, la restructuration psychique et éventuellement physiologique ?
    Au carrefour de la psychopathologie, de la psychologie sociale et de l'anthropologie, cet essai plaide pour une approche pluridisciplinaire en sciences humaines, qui tienne compte de l'interdépendance, pour tout sujet, du psychique, du social et du physiologique, la souffrance et ses modes de recours en étant une illustration.

Le cancer est un combat
Ouvrage
    BEN SOUSSAN Patrick
    Erès , 2004, 160 p.
    Cote : 30.3/BAN/2004

    Marre des arguties belliqueuses ! Le cancer est un combat qu'ils répètent à l'envi, parents, famille, amis, médecins. Il faut se battre, être courageux, ne pas baisser les bras puisque le moral, c'est 50% de la guérison, n'est-ce pas ? Notre société n'espère qu'en ces malades courageux, engagés, actifs, plein d'espoir et de vie. Si par malheur vous perdez la foi, si vous vous sentez épuisés, déprimés, isolés, si la douleur vous tenaille, comme la peur, n'aurez-vous donc plus droit à la considération et aux bons soins de tous ? De quoi assurément vous sentir coupable de l'avoir "attrapé" ce cancer, honteux de ne pas vous conformer à cette exemplarité du "bon malade".
    Le cancer est un combat qu'ils répètent à l'envi... Qu'ils le gagnent donc, eux, ce combat, dans les laboratoires de recherche. Et qu'on les laisse, les malades, vivre leur maladie, parfois en paix, parfois avec la rage, parfois exténués. Mais sans guerre à mener. Quand donc en finirons-nous avec cette prescription de moral, sur ordonnance, et cette injonction à se battre, "jusqu'au bout"? Quand et comment réconcilier cancer et paix ?

Interprofessionnalité en gérontologie. Travailler ensemble : des théories aux pratiques
Ouvrage
    MANIERE Dominique ; AUBERT Martine ; MOUREY France ; OUTATA Sabrina
    Erès , 2005, 279 p.
    Cote : 24.2.1/MAN/2005

    La complexité du vieillissement, des fréquentes polypathologies ou encore des intrications médico-psychosociales qui les sous-tendent rend nécessaire le recours à différents intervenants devant coordonner leur action. Mais force est de constater que restent rares les mises en oeuvre d'une réelle interprofessionnalité, où sont respectés et appliqués les principes élémentaires de communication, de connaissance et respect des missions de chacun, de cohérence des actions.
    Certains n'ont pas hésité à parler de "crise" des professions de santé, au domicile comme à l'hôpital, et les acteurs sociaux ne semblent pas en reste en ce qui concerne leurs difficultés à définir leurs rôles respectifs et leurs responsabilités, singulièrement dans la discipline gérontologique. Travailler ensemble suppose de privilégier la mise en commun des valeurs, le partage des savoirs et l'efficacité collective plutôt que les conflits de territoires, de corporatisme ou de hiérarchie. Par là même, cela redonne du sens aux pratiques quotidiennes.
    Convaincus que l'équipe interprofessionnelle est le meilleur outil de remobilisation des compétences des acteurs du monde gérontologique, les auteurs (directeurs d'établissement, médecin, assistante sociale, responsable de réseau, rééducateur, animateur en secteur d'hébergement, professeur d'université...) livrent ici des éléments clés pour la mise en oeuvre de cette organisation de travail. A partir de leur propre expérience, ils analysent la terminologie, le concept et surtout les pratiques de l'interprofessionnalité en gérontologie. Des témoignages et des exemples (fiches pratiques) permettent d'en saisir les bénéfices et les limites.

Bébé est mort : Expériences, rites et célébrations
Ouvrage
    CLERGET Joël
    Erès , 2005, 99 p.
    Cote : 22.20/CLE/2005

    La mort d'un bébé est un terrible événement, un cauchemar qu'aucun d'entre nous ne veut pouvoir imaginer. Encore moins vivre. Pourtant, ce malheur innomable est parfois réalité, qui affecte alors la vie des parents et de toute la famille avec une rare violence. Comment traverser cette épreuve, intime s'il en est, mais comment aussi la réinscrire dans une histoire, une culture, une religion, des rites, des croyances, en un mot comment la penser et la dépasser ?
    Evoquer la mort d'un bébé, tout autant que son deuil, n'est pas chose aisée. Nous avons ici choisi de briser le silence qui, souvent, s'étend sur ces drames, en donnant la parole à des parents et des professionnels, praticiens, légistes, représentants des cultes, qui tous témoignent de leurs rencontres avec la mort à l'orée de la vie. Cet ouvrage atteste que chagrin et souffrance sont à reconnaître, à accompagner et à transformer, dans un projet intégrant les registres personnels et institutionnels de toute société. C'est à ce prix que la vie continue.

L'enfant à naître : Identité conceptionnelle et gestation psychique
Ouvrage
    BAYLE Benoît
    Erès , 2005, 391 p.
    Cote : 31.15/BAY/2005

    Certains troubles du développement psychologique émergent-ils dès la conception ? Comment les repérer dès la grossesse, chez l'enfant ou à l'âge adulte ? Pouvons-nous expliquer leur survenue, mais aussi les prévenir ou les traiter ? Permettent-ils de mieux comprendre la grossesse ordinaire ?
    Pour l'auteur, l'embryon humain possède, dès sa conception, une identité qui ne se limite pas au seul plan biologique, mais se définit dans l'ensemble des registres humains. La grossesse représente la première période du développement psychologique de l'être humain conçu. A partir de cette hypothèse, il aborde de façon très complète des sujets divers rassemblés autour du fil conducteur de la conception humaine et de la grossesse : enfant de remplacement, problématique du deuil, traumatisme sexuel, déni, maladie mentale... Il apporte également des réponses inédites aux nombreuses interrogations ou inquiétudes suscitées par les nouvelles techniques de fécondation.
    Au cours de cet itinéraire, il recueille l'expérience de nombreux cliniciens, rapporte ou discute les commentaires psychopathologiques, propose ses propres études de cas, échafaude quelques concepts psychopathologiques originaux comme la survivance périconceptionnelle. Sa principale préoccupation est de rassembler au fil de cette lecture un corpus clinique qui nous permette de mieux comprendre la conception humaine et la place qu'elle occupe dans le développement psychologique, en particulier au cours de la période prénatale.
    Cette approche intéresse tous les âges de la vie, depuis l'embryon humain jusqu'à l'adulte, puisqu'une psychopathologie conceptionnelle peut s'exprimer à travers le temps, concernant aussi bien la femme enceinte, le nourrisson, l'enfant, l'adolescent ou l'adulte. Aux cliniciens de savoir l'identifier à partir des repères proposés.

    1 2    

Ajouter au panier Imprimer Envoyer par mail Liste détaillée
Trier :

   CENTRE D'ETHIQUE MEDICALE - Consultez notre site : http://cem.icl-lille.fr
Téléphone 03-20-13-40-49
Fax 03-20-13-41-46
email doc.cem@icl-lille.fr
   Mon espace
 Mes paniers
   Recherche rapide
   Identification
Identifiant :

Mot de passe :
  A propos ...
 Alexandrie