Accueil
   Index
 Auteur
 Référence
 Type de document
   Thesaurus
 Hiérarchique
 Alphabétique
   Recherche
 Simple
 Avancée
 Expert
 Affiner la recherche
 Revues
Mes paniers
Mon panier   19/10/17 6
Nouveau panier
Affiner la recherche (24 Documents)
Chercher ?
Mots du titre  
Auteurs  
Source  
Mots-clés  
Commentaire  
Autres champs

Année de parution aaaa
Paru après le aaaa, mm/aaaa, jj/mm/aaaa
Titre exact

Article de revue  Bibliographie  Cassette Audio 
Cassette vidéo  CD-ROM  Congrés, Colloque 
Conseil de l'Europe  Critique de livre  Dico, Annuaire 
Divers  Doc. CIB UNESCO  Document CEM 
Ouvrage  Rapport  Revue 
Thése, Cours 
Editeur

24 documents trouvés
Ajouter au panier Imprimer Envoyer par mail Liste détaillée

       

Puissances de l'invention : La psychologie économique de Gabriel Tarde contre l'économie politique
Ouvrage
    LAZZARATO Maurizio
    Les Empêcheurs de Penser en Rond , 2002, 400 p.
    Cote : 37/LAZ/2002

    La pensée de Gabriel Tarde (1843-1904) a connu, en France, un long cheminement, le plus souvent minoritaire, dont l'aboutissement le plus récent est l'oeuvre de Deleuze et Guattari. Ce livre montre l'actualité de la psychologie économique tardienne qui pourrait bien constituter la meilleure boîte à outils pour interroger les transformations du capitalisme contemporain.
    La renaissance de la philosophie de la différence, dont Tarde est l'un des principaux précurseurs, s'est affirmée autour de 1968. Mais elle s'est alors confrontée à l'économie politique avec beaucoup de prudence : le terrain était occupé par le marxisme dont le dépassement posait de redoutables problèmes politiques et théoriques. Maintenant que la question du socialisme a traversé une crise aiguë, l'heure de Tarde pourrait bien enfin sonner. Au moment où tout le monde parle de l'importance de la psychologie en économie, encore faut-il disposer d'outils théoriques qui permettent de sortir de la banalité.

Questions interdites
Ouvrage
    DAGOGNET François
    Les Empêcheurs de Penser en Rond , 2002, 141 p.
    Cote : 2.1/DAG/2002

    Clonage, droit à ne pas naître, euthanasie, adoption par les couples homosexuels, avortement... Voilà les vraies questions politiques, sans doute plus importantes que les 35 heures, les impôts ou la sécurité, car elles décident brutalement de notre avenir comme êtres humains. Et pourtant on les laisse volontiers aux spécialistes comme si c'était des questions interdites au grand public, alors qu'elles bouleversent le droit, ébranlent la pensée religieuse et remanient les bases de la société. Face aux multiples perspectives qui s'enchevêtrent, l'auteur nous donne tous les tenants et aboutissants. Il convoque les divers protagonistes du débat souhaitable : le médecin, le biologiste, mais aussi le juriste, le politique et le moraliste, dont il endosse le rôle.

Le temps des antidépresseurs
Ouvrage
    HEALY David
    Les Empêcheurs de Penser en Rond , 2002, 421 p.
    Cote : 17.6/HEA/2002

    Les antidépresseurs ont envahi notre vie quotidienne. Ils sont désormais prescrits largement par les médecins généralistes. Mais toute la lumière sur les propriétés et les dangers des antidépresseurs n'a pas été faite. C'est ce que vise ce livre de manière détaillée et précise en retraçant toute l'histoire des antidépresseurs, en nous montrant aussi comment travaillent les laboratoires pharmaceutiques et comment s'est faite la médicalisation des anciennes névroses, sous le nom de dépression.

Les grands philosophes et leur philosophie : Une histoire mouvementée et belliqueuse
Ouvrage
    DAGOGNET François
    Les Empêcheurs de Penser en Rond , 2002, 206 p.
    Cote : 0.1/DAG/2002

    Ce livre s'adresse à tous ceux qui veulent s'initier à la philosophie. Il propose une approche contrastée de 20 philosophes. Il montre le noyau de la pensée de chacun, comment elle vient systématiser ou s'opposer à la philosophie précédente. Pour l'auteur, la philosophie n'est pas un temple, ni même un chantier, mais un champ de bataille.

Les outils de la réflexion : Epistémologie
Ouvrage
    DAGOGNET François
    Les Empêcheurs de Penser en Rond , 1999, 430 p.
    Cote : 0.11/DAG/1999

    L'auteur s'intéresse d'abord aux graphes, aus mots, aux classes, aux codes, aux grilles, à l'iconographie, à la terminologie et à la taxinomie, c'est-à-dire de la manière dont on obtient "plus" avec "moins". En ce sens, par exemple, un simple mot (généralement peu apprécié car assimilé à une étiquette) peut informer, s'il est bien construit, l'ensemble de ce que la discipline nous a appris. Ainsi, l'auteur traitera des problèmes de cartographie, de radiologie, reprendra les inventions de Lavoisier, de Cuvier, reviendra sur la création du Muséum d'histoire naturelle et des collections.
    L'auteur reprend ensuite les rapports entre science et philosophie (la querelle entre Proust et Berthollet) et sa réflexion sur l'arbre et les matériaux. Dans une dernière partie, il croise la sociologie et termine par une question brûlante : quelle image de la science préconiser afin qu'elle ne rebute personne et puisse parvenir à tous ? Il revient ainsi sur les problèmes posés par la vulgarisation

Ces drôles de médicaments
Ouvrage
    PIGNARRE Philippe
    Les Empêcheurs de Penser en Rond , 1990, 141 p.
    Cote : RL E 1020

    Comment s'inventent les médicaments? Que sait-on de leurs effets ? Les méthodes scientifiques en vigueur favorisent-elles l'innovation ou sont-elles un facteur de stérilité ? A travers l'histoire d'une équipe de recherche française, dont les travaux sont à l'origine de nombreux médicaments, essentiellement en psychiatrie, l'auteur pose les jalons d'une philosophie du médicament.

Qu'est-ce que la psychologie médicale ? Actualité et nécessité
Ouvrage
    BESANCON Guy
    Les Empêcheurs de Penser en Rond , 1999, 208 p.
    Cote : 17.1/BES/1999

    La psychologie médicale a été introduite dans le cursus des études médicales en 1961. On a accolé ainsi deux termes qui ne se contredisent pas mais qui n'ont pas non plus de lien naturel évident entre eux. Un décryptage s'impose. On doit, selon l'auteur, placer sous cette rubrique tous les faits de la pratique médicale où intervient, d'une manière ou d'une autre, un facteur psychologique : événement traumatique (deuil, rupture), relation médecin-malade. La psychologie médicale devrait donc être présente aussi bien dans les pratiques les plus banales (en médecine générale) que dans les plus sophistiquées (greffes, cancers, chronicité, approche de la mort, etc.)
    L'auteur revient sur toutes les références théoriques qui peuvent être celles de la psychologie médicale : de l'épidémiologie à la psychanalyse en passant par l'oeuvre de Balint, le cognitivisme, la psychosomatique. En conclusion, il signe une véritable mise en garde et une recommandation ferme : plus la médecine va continuer à évoluer, plus les problèmes relationnels entre médecin et malade seront complexes; si elle ne veut pas se déshumaniuser, elle doit prendre en compte la dimension psychologique dans sa réflexion et dans sa pratique, il convient d'y préparer les médecins de demain.

Les psychotropes, une manière de penser le psychisme ?
Ouvrage
    WIDLOCHER Daniel
    Les Empêcheurs de Penser en Rond , 1990, 51 p.
    Cote : RL E 806

    "A la fin des années cinquante, il fut évident que les découvertes concernant l'action de certaines molécules chimiques sur les troubles mentaux constituaient un événement. Nous disposions brusquement de molécules venant modifier en quelques jours ou en quelques semaines le mode de pensée d'un grand nombre de malades. Dès lors, la question était posée de savoir comment l'action chimique d'une molécule sur la substance neuronale peut modifier aussi profondément l'activité mentale."

La guerre des sciences aura-t-elle lieu ? Scientifiction
Ouvrage
    STENGERS Isabelle
    Les Empêcheurs de Penser en Rond , 2001, 183 p.
    Cote : 11/STE/2001

    Le célèbre échange de correspondance entre Leibniz et Newton pose problème. Pourquoi Newton accepte-t-il qu'un théologien écrive en son nom ? Quel secret cache-t-il ? Mais surtout pourquoi, lorsqu'il aura découvert ce secret, Leibniz décide-t-il de ne pas s'en servir ? Et finalement, en quoi ce passé dépassé peut-il bien nous importer ?
    Une intrigue mise en scène, où l'histoire est respectée mais aussi fabulée.

La grand révolte des malades : Histoire du sida, tome 2
Ouvrage
    EPSTEIN Steven
    Seuil , Les Empêcheurs de Penser en Rond , 2001, 308 p.
    Cote : 29.3/EPS/2001

    Les malades du sida refusent de prendre pour argent comptant les propos des experts scientifiques et médicaux. Ils veulent se mêler de tout et, en particulier, de la manière dont sont mis au point les traitements. Ils réussissent à se faire reconnaître comme des partenaires incontournables, obligent les chercheurs et les industriels à modifier les manières d'étudier les médicaments et forcent les pouvoirs publics à changer les règles d'accès aux nouvelles thérapeutiques. Comment ont-ils pu ainsi bouleverser des pratiques si bien établies ?

La science contre l'opinion : Histoire d'un divorce
Ouvrage
    BENSAUDE-VINCENT Bernadette
    Les Empêcheurs de Penser en Rond , Seuil , 2003, 290 p.
    Cote : 33.1/BEN/2003

    L'actualité ne cesse de nous renvoyer des images contradictoires du public : tantôt admiratif et béat devant les prouesses scientifiques, tantôt contre-pouvoir qui défie l'autorité des experts. L'opinion est perçue soit comme une masse amorphe, manipulable, soit comme une puissance souveraine. Tout aussi contradictoires sont les images de la science : tour à tour sérieuse ou aventureuse, mençante ou rassurante, la science nous est présentée à la fois comme une autorité souveraine et comme une puissance de critique ou de rébellion contre l'autorité.
    Ces ambivalences ont des racines historiques qui remontent à l'origine grecque de la science occidentale. Ce livre retrace les moments forts de la confrontaiton entre science et public.

Un crime contre l'espèce humaine ? Enfants clonés, enfants damnés
Ouvrage
    DESCAMPS Philippe
    Les Empêcheurs de Penser en Rond , Seuil , 2004, 213 p.
    Cote : 15.9.6/DES/2004

    A l'heure où quelques illuminés se targuent de pouvoir cloner des êtres humains, le législateur a estimé nécessaire de punir sévèrement ce qu'il considère comme une injure à la nature humaine. Le clonage reproductif humain sera donc incriminé, au même titre que les pratiques eugéniques, pour "crime contre l'espèce humaine". Mais qu'est-ce que cette "espèce humaine" que l'on souhaite à tout prix préserver ? Nul n'est capable de le dire. Qu'adviendra-t-il juridiquement des enfants nés de la technique du clonage ? La loi ne le dit pas. Devront-ils être considérés à la fois comme le produit, la pièce à conviction, le mobile et la victime d'un crime contre l'espèce humaine ? C'est avec une catégorie juridique habituellement destinée à juger des actes engendrant la mort que l'on souhaite sanctionner un acte qui donne la vie. On légifère avec des fantasmes et sur des fantasmes. La grandiloquence et les bons sentiments ne sont pas suffisants pour élaborer des lois justes.

La recherche face aux intérêts privés
Ouvrage
    KRIMSKY Sheldon
    Seuil , Les Empêcheurs de Penser en Rond , 2004, 156 p.
    Cote : 33.7/KRI/2004

    La recherche biomédicale américaine est un sujet d'admiration pour les Français. Mais qu'en pensent les Américains eux-mêmes ? Les rapports étroits qui se sont développés entre équipes universitaires et intérêts privés (grands groupes pharmaceutiques ou petites sociétés de biotechnologie) ont chamboulé le monde universitaire, les habitudes de travail et les objectifs des chercheurs. Désormais l'objectif n'est plus de publier dans des revues prestigieuses mais de déposer des brevets. La logique du "privé" l'emporte sur les intérêts du "public". Quelles en sont les conséquences ?

100 mots pour comprendre les médicaments : Comment on vous soigne
Ouvrage
    DAGOGNET François ; PIGNARRE Philippe
    Les Empêcheurs de Penser en Rond , 2005, 386 p.
    Cote : 25.1/DAG/2005

    D'où viennent les médicaments ? Comment ont-ils été inventés ? Pourquoi certains sont-ils très chers et d'autres bon marché ? Comment s'y retrouver dans tous les noms savants ? Mais surtout, peut-on avoir confiance ?
    De la médecine, de la biologie, de l'économie, de l'histoire, de la sociologie, de la philosophie : c'est tout cela que les auteurs ont voulu mélanger, croiser, alors que ces connaissances sont habituellement séparées, cloisonnées, jamais présentes dans le même livre.
    Ce livre aborde toutes les grandes classes de médicaments. C'est un outil pour réfléchir à nos consommations médicales, individuelles et collectives.

La France malade de ses médecins
Ouvrage
    PENEFF Jean
    Les Empêcheurs de Penser en Rond , 2005, 357 p.
    Cote : 7.27/PEN/2005

    L'assurance maladie est le plus gros budget de la nation. Mais derrière les slogans ("la meilleure médecine au monde") se cache une réalité bien différente : le désordre des régulations internes, l'absence d'harmonisation entre les différents objectifs, le laxisme des contrôles, la dispersion des pratiques. Tout contribue à ce que l'on dépense toujours davantage pour des résultats contestables. Les réformes de la Sécurité sociale se succèdent mais elles ont un point commun : leur échec. Loin de combler le fameux trou, chacune le creuse un peu plus.
    L'assurance maladie est même devenue un système de redistribution à l'envers : plus on est pauvre et plus on contribue à un système qui bénéficie aux classes les plus favorisées.
    La profession médicale a su retourner à son profit les tentatives de réforme. Elle bénéficie d'un statut extravagant : c'est la seule profession libérale dont les revenus soient socialisés. Malgré son activisme syndical et politique, la profession est pourtant divisée et n'est efficace que pour bloquer l'institution. Le secret médical est ainsi devenu un moyen pour empêcher toute enquête approfondie et toute remise en cause.

100 mots sur l'"Ethique" de Spinoza
Ouvrage
    MISRAHI Robert
    Les Empêcheurs de Penser en Rond , 2005, 408 p.
    Cote : 0.3/MIS/2005

    Hegel et Bergson s'accordaient pour affirmer que toute philosophie commence par le spinozisme, ou que tout philosophe a deux philosophies : celle de Spinoza et la sienne. Ce livre permet de déambuler librement dans l'oeuvre du philosophe, même si l'auteur nous suggère un chemin balisé, par un système de renvois à la fin de chaque mot. La forme des "100 mots" est particulièrement bien adaptée à l'articulation de cette pensée telle qu'elle se déploie dans l'"Ethique".

Le philosophe, le patient et le soignant : Ethique et progrès médical
Ouvrage
    MISRAHI Robert
    Les Empêcheurs de Penser en Rond , 2006, 198 p.
    Cote : 0.2/MIS/2006

    Ce livre est une édition revue et modifiée de "La signification de l'éthique".
    Face à l'angoisse des soignants et aux désirs des patients, sommes-nous condamnés à nous contenter de simples règles morales abstraites, souvent impuissantes, ou à nous replier sur une déontologie professionnelle autorégulée, très peu efficace dans les situations de crise ? L'auteur commence par exposer de manière lumineuse ce qui distingue l'éthique, toujours concrète, de la morale et de la déontologie ainsi que les grandes propositions qui ont marqué l'histoire de la philosophie de Platon à Kant. L'éthique a toujours une obligation de résultat : elle doit être réflexive et pratique, rationnelle et utile.
    L'auteur prend ensuite à bras-le-corps plusieurs problèmes actuels de la biologie et de la médecine et montre la manière de les résoudre. Il passe successivement en revue l'euthanasie, les greffes d'organes, la toxicomanie, l'information des patients, le secret médical, la notion de responsabilité, la liberté et la psychanalyse, la génétique et l'eugénisme.
    Ce livre est une initiation philosophique à l'éthique pour les patients, les soignants et tous ceux qui s'intéressent aux problèmes qui accompagnent les progrès des sciences et de la médecine.

Soigner les morts pour guérir les vivants
Ouvrage
    MOLINIE Magali
    Les Empêcheurs de Penser en Rond , 2006, 328 p.
    Cote : 22.20/MOL/2006

    Confronté au décès d'un être cher, chacun d'entre nous a appris à se demander s'il effectue correctement son "travail de deuil" et à envisager l'aide d'un psychologue. Cependant, certains morts ne peuvent se transformer en simples souvenirs, comme y invite la norme sociale. En rencontrant des personnes qui avaient envie de témoigner non pas sur leur deuil, mais sur "les relations qu'elles entretiennent avec un défunt", l'auteure s'est intéressée à ces morts qui ne passent pas et qui contraignent les vivants à se demander : "Que veut-il ? Que faire pour lui ?" En expliquant comment le christianisme puis l'idéal laïc ont organisé les relations entre les vivants et les morts au cours de l'histoire, comment est né le concept freudien de travail de deuil, ce que nous apprend l'anthropologie des rites funéraires, l'auteure donne alors un sens nouveau aux réponses rituelles ou profanes qu'elle a recueillies.

William James : Empirisme et pragmatisme
Ouvrage

La raison pharmaceutique
Ouvrage

Comment nous pensons
Ouvrage

La formation des valeurs
Ouvrage

Une foi commune
Ouvrage

Ce à quoi nous tenons : Propositions pour une écologie pragmatique
Ouvrage

       

Ajouter au panier Imprimer Envoyer par mail Liste détaillée
Trier :

   CENTRE D'ETHIQUE MEDICALE - Consultez notre site : http://cem.icl-lille.fr
Téléphone 03-20-13-40-49
Fax 03-20-13-41-46
email doc.cem@icl-lille.fr
   Mon espace
 Mes paniers
   Recherche rapide
   Identification
Identifiant :

Mot de passe :
  A propos ...
 Alexandrie